Allergie au lait

L'allergie aux protéines du lait de vache est plus fréquemment rencontrée chez les nourrissons et les jeunes enfants.

Allergie au gluten . Allergie aux oeufs . Allergie aux arachides et aux noix

L'allergie aux protéines du lait de vache est plus fréquemment rencontrée chez les nourrissons et les jeunes enfants.
Elle peut toutefois se déclarer à tout age avec comme symptômes :

  • Des troubles digestifs.
  • De l'eczéma.
  • De l'urticaire.
  • Plus rarement un choc allergique grave (difficultés à respirer, accélération du rythme cardiaque) nécessitant une hospitalisation.

Le traitement thermique du lait dénature certaines protéines présentes dans le lait, réduisant de ce fait le potentiel allergénique, c'est pourquoi certains individus allergiques au lait frais ou pasteurisé supportent malgré tout le lait en poudre déshydraté ou stérilisé.

Les produits fermentés, tel que le fromage ou les yaourts conservent leur potentiel allergénique.

120 recettes pour allergiques et intolérants au lait

120 recettes pour allergiques et intolérants au lait L'Allergie aux Protéines du Lait de Vache (APLV) est une maladie étudiée depuis peu qui connaît aujourd'hui un développement considérable, elle touche près de 8 % des nourrissons et des enfants en bas âge. Cet ouvrage vous présente les informations complètes sur ce sujet et répond aux questions que les parents se posent quand ils doivent faire face à l'allergie au lait de leur enfant : Comment prévenir l'APLV à la maternité, durant les six premiers mois et par la suite ? Comment faire face à un enfant allergique ? Quelles sont les erreurs à ne pas commettre ? Comment reconnaître les symptômes, faire les tests appropriés, changer de pédiatre, veiller aux régimes particuliers ? etc. Qu'est ce que l'intolérance au lactose, les symptômes, les causes, les traitements, les aliments à privilégier et à éviter ? Il renferme également une liste étendue des aliments à éviter contenant des PLV. Ce guide est également une synthèse des connaissances actuelles faîtes avec l'appui d'un entourage médical. Il s'adresse aussi bien aux parents qu'aux pédiatres. 120 recettes pour allergiques et intolérants au lait

Pour les nourrissons, un allaitement maternel exclusif durant les premiers mois est à préconiser. Un lait spécifique sera utilisé chez l'enfant à risque (dont un des parents présente un terrain allergique). Sans facteur de risque, un lait hypoallergénique peut suffire.
Dans le cas d'allergie avérée, il faut exclure tous les produits laitiers. Ce qui implique un régime contraignant, mais qui peut favoriser une guérison spontanée.

Il faudra cependant veiller à assurer une alimentation équilibrée. En effet, afin de couvrir les besoins en vitamines A, B2, B12, D et en magnésium il faudra par exemple consommer des sardines en boîte (avec les arêtes de préférence), du saumon en boîte ou encore des escargots.

Ne pas oublier que les feuilles de chou vert, le brocoli, le cresson, le navet, le persil sont riches en Calcium.

Facebook Google+ Twitter

© 2004 ~ 2016 . Confidentialité . Contact . Cuisine-Martine.com